Leurs premiers jours à la Police cantonale !

Ils étaient au nombre de 25 à débuter l’aventure au sein du corps de la Police cantonale valaisanne ce jeudi 1er septembre 2022, 7 femmes et 18 hommes. Un exercice de cohésion a été mis sur pied pour l’occasion afin que les nouveaux aspirants puissent faire connaissance les uns les autres.

Un programme surprise les attendait à leur arrivée à l’Hôtel de police de Sion. Leurs seules consignes étaient de se munir de bonnes chaussures de marche, d’un sac de montagne, de baskets ainsi que d’une gourde. Après une première présentation du lieutenant-colonel Epiney, officier en charge de la formation, deux chefs de classe ont été désignés. La première partie du programme leur a été dévoilée… et c’est parti pour quelques kilomètres de marche avec comme but premier, la Via Ferrata de Nax !

C’est dans la bonne humeur et dans un esprit de cohésion déjà palpable, que nos 25 aspirants débutent leur périple. Ce tracé les a conduits à remonter le Rhône (à pied et non pas à la nage…), en direction de Bramois, puis d’arpenter un chemin pédestre afin de rejoindre le départ de la Via Ferrata du Belvédère, en dessous de Nax. Le groupe montagne de la Police cantonale était présent pour les accueillir et leur expliquer tous les rudiments de la grimpe ainsi que du matériel pour pratiquer cette activité. Au terme d’une courte mais intense formation, c’est motivés pour certains et un peu plus craintifs pour d’autres que nos nouveaux venus se lancent à l’assaut du bloc de rocher pour une ascension de 220 mètres. A l’arrivée, le moral des troupes demeurait au beau fixe et l’heure était au casse-croûte bien mérité !

Nos aspirants poursuivent leur exercice de cohésion dans le Val d’Hérens en prenant la direction de Mase avant de rejoindre le couvert du Grand Plan situé sur la commune de St-Martin. L’effort physique s’arrête là pour leur première journée. Toutefois, c’est avec un ultime questionnaire de culture générale que nos jeunes apprennent à faire connaissance. Les amitiés se créent, les rires sont au rendez-vous, place à la partie récréative de la journée autour d’une bonne grillade.

Quoi de mieux qu’une bonne nuit de sommeil à 1’450 mètres pour refaire le plein d’énergie pour une nouvelle journée à la Police cantonale valaisanne.

Place à la deuxième journée

Après un bon petit-déjeuner et leur sac de couchage replié, c’est en direction des sources d’eau chaude de Cambioule, non-loin des Pyramides d’Euseigne, que nos nouveaux venus reprennent la route. Au terme d’une pause bienvenue, les premières crampes se font ressentir pour certains et d’autres petits bobos apparaissent chez d’autres. C’est toutefois motivés, que nos aspirants continuent leur descente en direction de Bramois, en longeant la rivière de la Borgne.

Puis, c’est en longeant les berges du Rhône, que nos nouveaux venus rejoignent l’Hôtel de Police de Sion, où ils étaient réceptionnés par le Groupe d’Intervention pour une dernière séance d’exercices sportifs.

C’est fatigués, mais heureux, que nos jeunes regagnent leur domicile pour un week-end de repos bienvenu, avant de poursuivre leur nouvelle formation au sein du corps de la Police cantonale valaisanne !

Dernières publications

Archives
Retour haut de page