Au mois d’avril 2019 – le capitaine Cédrick Brunelle qui dirige 120 enquêteurs et patrouilleurs au Québec – avait vécu une semaine de stage au sein des différents services de la Police cantonale valaisanne. Le capitaine Brunelle avait particulièrement apprécié l’opération « Notre sécurité sur le chemin de l’école » dirigée par la Prévention routière de notre police.  Il a exporté cette idée de l’autre côté de l’océan et nous en sommes bien flattés.

Ce 24 février 2020, la « campagne de prévention routière valaisanne » a été lancée au pays de l’érable. La Sûreté du Québec, avec les mots de l’endroit, s’est exprimée ainsi devant les enfants :

«Faites-nous part de vos idées, quoi dire aux conducteurs en guise de prévention. Vous pouvez le faire par le biais d’un slogan, d’une affiche, d’un dessin ou même d’une vidéo. Donc, pour lancer un message à la population, faites aller votre imagination»

Et les enfants de proposer d’emblée certains moyens pour améliorer la sécurité, comme l’implantation d’un arrêt ou d’un dos d’âne mais aussi l’usage de slogans tels que : « Regardez où vous roulez » ou encore… paroles d’enfants toujours : « Enfants dangereux »…

Cette campagne valaisanne devenue québecoise démontre que les valeurs et les volontés des polices n’ont pas de frontière.

Un média de l’endroit a couvert ce sujet. Vous trouvez texte et vidéo via le lien suivant :

https://www.lanouvelle.net/2020/02/24/securite-routiere-les-jeunes-invites-a-soumettre-leurs-idees/