ATTENTION AUX AVALANCHES !!

Les importantes chutes de neige de ces derniers jours et celles à venir représentent un danger d’avalanches élevé pour la pratique du hors-piste et de la randonnée. A l’approche du week-end, des professionnels tirent la sonnette d’alarme et rappellent des principes à respecter. Durant la saison 2014/15, 12 personnes ont perdu la vie dans des avalanches en Valais. L’Institut fédéral neige et avalanches (SLF), l’association suisse des guides de montagne et la Police cantonale, tout comme d’autres spécialistes, lancent un appel à la prudence pour ce week-end concernant la pratique du ski hors-piste et de la randonnée à ski. Le week-end s’annonce exceptionnel pour les fans de glisse… mais sur les pistes sécurisées ! Le danger d’avalanches est élevé puisqu’il est d’un niveau quasi général de 3 sur 5, soit « marqué ». Dans certaines régions du Bas-Valais, le danger est même « fort » (4 sur 5). Le danger « marqué » actuel signifie notamment que des avalanches peuvent se déclencher à distance au passage d’un seul skieur, voir spontanément. Lors d’un danger 4, les conditions fortement défavorables sont généralisées. Il est fortement déconseillé de pratiquer le ski hors-piste ou la randonnée par danger 4 « fort ». S’agissant du danger 3 « marqué », de grandes compétences acquises lors de formations et l’expérience sont indispensables pour s’aventurer hors des domaines sécurisés. Sans oublier l’équipement nécessaire dont il faut maîtriser l’utilisation (détecteur de victime d’avalanche, sonde, pelle, moyens de communication pour l’alarme, éventuellement airbag). Bon nombre de professionnels proposent des cours permettant d’évaluer le danger d’avalanches, de choisir les bons itinéraires et d’acquérir de l’expérience. Nous encourageons les passionnés de randonnée ou de freeride à suivre ces formations. Encore un précieux conseil : il est établi que les premiers jours de beau temps après d’importantes chutes de neige sont les plus meurtriers ! Raison de plus pour rester sur les pistes sécurisées et de ne pas céder à la tentation… Bref, si vous n’avez pas les connaissances et l’expérience nécessaire, si vous n’êtes pas entourés de guides de montagne ou de personnes très expérimentées, ne vous aventurez pas hors des pistes ! Disposer de l’équipement nécessaire, mais sans pouvoir évaluer les dangers n’est pas une assurance vie. Après 15 minutes déjà, la chance de survie d’une personne totalement ensevelie se réduit de manière marquée…

2016-11-21T16:15:27+00:00 8 janvier 2016|Catégories : Communiqués pour les médias|Mots-clés : |