Un Nigérien ainsi qu’un Sénégalais s’adonnaient à des deals de cocaïne dans les régions de Monthey et de Martigny. Arrêtés par la Police cantonale valaisanne, ils ont été condamnés à des peines privatives de liberté respectivement de 36 et 30 mois avec sursis partiels par le Tribunal d’arrondissement pour les districts de Martigny et St-Maurice. Après avoir purgé leur peine de prison en Suisse, ils viennent d’être renvoyés dans leur pays d’origine.

Au mois de janvier 2018, la Police cantonale a procédé à l’arrestation d’un dealer nigérien de 22 ans en séjour illégal en Suisse. Celui-ci avait déployé un important trafic de cocaïne entre le Chablais et le Bas-Valais. Sous l’Autorité du Ministère public, les investigations de la Police cantonale ont permis d’établir que ce revendeur a écoulé un minimum de 500 grammes de cocaïne en 6 mois. Plusieurs milliers de francs ainsi que 10 grammes de cocaïne ont été saisis chez lui.

En juin 2018, un contrôle d’identité effectué par la Police cantonale valaisanne a conduit quant à lui à l’arrestation d’un Sénégalais de 23 ans. Celui-ci faisait l’objet d’un mandat d’arrêt pour un trafic de stupéfiants. Les investigations menées ont permis de déterminer que cet homme s’était livré à un trafic de cocaïne durant l’été 2017 avant de regagner son pays d’origine. Revenu en Suisse au printemps 2018, il a alors repris son activité délictueuse avant d’être arrêté. L’enquête effectuée a permis d’établir que ce revendeur a écoulé près d’une centaine de grammes de cocaïne, ravitaillant principalement des clients dans la région de Martigny.

Après avoir purgé leurs peines de prison de 36 et 30 mois avec sursis partiels, ils ont été renvoyés dans leur pays d’origine.