Le 26 janvier 2021, la police municipale a dénoncé à la Police cantonale un tenancier qui violait les mesures de lutte contre la pandémie après avoir bénéficié de deux avertissements. La Police cantonale a transmis le dossier au Ministère public qui a rendu une ordonnance pénale.

A 12h30, lorsque la police municipale est arrivée sur place, deux clients dînaient dans la salle à manger du restaurant alors qu’une troisième personne attendait son menu au bar tout en buvant une consommation.

Etant donné que deux avertissements gratuits avaient déjà été signifiés au tenancier, celui-ci a été dénoncé à la Police cantonale par la police municipale de l’endroit.

Les faits ont été transmis au Ministère public. Ce dernier a prononcé une ordonnance pénale qui n’est pas exécutoire à ce jour et à laquelle l’auteur peut s’y opposer.

Les exigences COVID-19 existent afin de lutter contre la pandémie en cours. Si l’effort principal continue à être mis sur la prévention, les personnes qui refusent sciemment d’obtempérer après les avertissements qui leur sont adressés sont dénoncées.