La police cantonale a terminé ses investigations sur les lieux de l’avalanche. L’interdiction totale de vol sur le cône et ses environs immédiats est levée. La responsabilité de l’exploitation du domaine skiable concerné est rendue à CMA SA. L’enquête visant à déterminer les causes du drame se poursuit sous l’autorité du Ministère public.

Deux personnes blessées, qui avaient été emportées par l’avalanche, ont pu désormais quitter l’hôpital. Le troisième blessé reste toujours hospitalisé.