Ces derniers mois, la Police cantonale valaisanne a enregistré des cas d’escroqueries aux sentiments dont trois ayant occasionné des pertes respectives de 400’000.–, 118’000.— et 90’000.–. La Police cantonale met en garde.

Après avoir fait connaissance sur des sites de rencontres, les victimes sont rapidement séduites et mises en confiance. Au profit de fallacieux prétextes (héritages, soins médicaux, taxes diverses, etc…), les auteurs parviennent à se faire verser des montants sur des comptes bancaires ou à faire acheter des cartes de recharges pour cartes de crédit. Les investigations de la Police cantonale sont en cours afin de tenter l’identification des escrocs de ces trois cas annoncés.

La Police rappelle :

Sur internet, tout peut être falsifié : profils complets avec liste d’amis, photos, documents officiels, copies de passeports, numéros de téléphones, etc…

Méfiez-vous si votre interlocuteur parle du grand amour avant la première rencontre.

Sur les réseaux sociaux, n’acceptez aucune demande d’ajout d’ami de personnes que vous ne connaissez pas dans la vraie vie.

Coupez net tout contact si l’on vous demande de l’argent, des cartes de prépaiement ou tout bien.

Si vous avez été victime, rendez-vous sans crainte à la police. La Police n’est pas là pour vous juger mais pour traquer les criminels.

Si vous connaissez une victime qui n’entend toujours pas raison et qu’elle risque de mettre sa situation financière en péril pour répondre aux exigences de l’arnaqueur, adressez-vous à l’autorité cantonale de protection de l’adulte.

Plus d’infos : https://www.skppsc.ch/fr/sujets/internet/romance-scam-francais/