L’organe cantonal de conduite s’est réuni une dernière fois ce 3 octobre 2020 à 15h30 sur le front de la gestion des intempéries. La levée des alertes a été décidée pour 16h30. Les risques résiduels demeurent cependant. La prudence reste de mise. Les événements ont été nombreux mais sans gravité. Aucun blessé n’est à déplorer.

Des chutes de pierres, des coulées de boues et des glissements de terrain ont eu lieu en différents secteurs du Haut-Valais et dans des vallées de la rive gauche du Rhône. Un état des lieux exhaustif sera établi la semaine prochaine.

Le fleuve a atteint le niveau de danger 4 sur 5 dans la vallée de Conches ; dans les autres régions, le danger est resté au niveau 2 voire 3. Le Rhône a charrié plusieurs milliers de mètres cubes de bois qui parviendront dans le barrage sis à l’embouchure du Rhône dans le Léman. Des travaux d’évacuation seront rapidement opérés. Une prudence est recommandée au niveau de la navigation sur le lac Léman ces prochains jours. En effet, il faut s’attendre à la présence de troncs et de branchages sur le plan d’eau.
Se promener à proximité des cours d’eau impactés, dont les terrains sont instables et glissants, est à éviter.

Nous relevons que la mesure de précipitations sur la station de Binn a battu tous les records depuis 1864 avec une valeur de 265 mm en 24 heures.