Durant le week-end pascal, la Police cantonale avec le soutien des polices municipales a encore renforcé sa présence sur le territoire cantonal. Ce ne sont pas moins de 200 policiers qui ont ainsi été engagés au quotidien. Dans sa très large majorité, la population a respecté les directives des autorités fédérales et cantonales.

Malgré le temps radieux de ces derniers jours, les patrouilles de police, qui ont sillonné nuit et jour le canton, ont constaté le respect des prescriptions légales par la très grande majorité de la population.
Avec moins de nonante amendes d’ordre notifiées par jour, le nombre de ces dernières est resté stable par rapport au week-end dernier. Celles-ci concernent toujours majoritairement des jeunes gens âgés de 15 à 25 ans qui ne respectent pas les distances sociétales et l’interdiction de rassemblement de plus de 5 personnes. Une vingtaine de dénonciations ont par ailleurs été adressées au Ministère public. Elles l’ont été contre essentiellement des commerces publics vendant des articles non-autorisés et des établissements ayant servi des clients alors qu’ils devaient être totalement fermés.

Une seule intervention a eu pour cadre le domaine privé. Les agents ont ainsi dû intervenir pour mettre fin à un anniversaire réunissant une quinzaine de personnes sur des balcons dans une résidence. L’organisateur de ce dernier a été dénoncé au Ministère public.

Pour conclure, la Police cantonale valaisanne invite la population à poursuivre les efforts consentis dans la lutte contre le COVID-19 en respectant en particulier les distances sociétales et l’interdiction de se rassembler à plus de 5 personnes.

L’engagement des forces de police va se poursuivre avec la même intensité durant la semaine pascale.