Avec les beaux jours, les porte-vélos sont particulièrement utilisés. La Police cantonale a constaté que bon nombre d’utilisateurs de porte-vélos sont souvent trop peu renseignés à ce sujet. L’occasion de quelques rappels.

Les porte-vélos fixés à l’arrière ne doivent pas dépasser la largeur de la voiture de plus de 20 cm de chaque côté; la largeur maximale admise est de 2m. L’éclairage et la plaque d’immatriculation de la voiture doivent être visibles. Si le support est muni d’un éclairage séparé, on en vérifiera le fonctionnement avant le départ.

Si la plaque d’immatriculation est masquée, il faudra alors la placer de manière visible sur le porte-vélos. Circuler avec une plaque d’immatriculation masquée par le chargement est sanctionné par une amende d’ordre en cas de contrôle.

La Police cantonale constate que de nombreux utilisateurs de porte-vélos, par souci de confort, font fabriquer ou fabriquent eux-mêmes des plaques d’immatriculation destinées à être installées sur le porte-vélos alors que cela est strictement interdit. Il est utile de rappeler que la fabrication d’une fausse plaque d’immatriculation est punissable pénalement. Il s’agit d’une falsification d’une marque officielle en vertu de l’article 246 du code pénal.

Davantage d’informations sur différents thèmes de prévention routière sur le site de la Police cantonale valaisanne : https://www.policevalais.ch/prevention-et-education-routiere/