Martigny : accident mortel de paddle

Mots clés : , ,

Le 26 mai 2022, un homme est tombé de son paddle alors qu’il naviguait sur la « Gouille du Rosel » à Martigny. Après avoir disparu de la surface, il a été retrouvé par les plongeurs. Médicalisé sur place, la victime a été héliportée à l’hôpital de Sion où elle a succombé peu après son arrivée dans l’établissement.

Vers 17h30, plusieurs appels sont parvenus auprès des Centrales de la Police cantonale et de l’Organisation Cantonale Valaisanne des Secours 144 faisant état d’un homme qui avait disparu de la surface de la « Gouille du Rosel » à Martigny alors qu’il pratiquait le paddle.

De nombreux moyens ont immédiatement été engagés sur place. L’homme a été retrouvé à plusieurs mètres de profondeur par les plongeurs d’intervention. Les soins médicaux lui ont été de suite prodigués. Héliporté à l’hôpital de Sion dans un état grave, il a succombé à son état peu après son admission.

Le défunt est un ressortissant portugais âgé de 37 ans domicilié dans la région. Le Ministère public a ouvert une instruction afin de déterminer les circonstances de cet événement.

Moyens engagés : Police cantonale, OCVS144, Police municipale de Martigny, Secours aquatiques ACVSA des Régions Bas-Valais et Centre, CSi Haut-Lac, CSi Chablais VS, CSi Martigny et environs, Ambulance, deux hélicoptères Air-Glaciers, SMUR, Association valaisanne des psychologues d’urgence (AVPU).

Lors de navigation sur des lacs ou des gouilles au moyen de stand up paddle, la Police conseille :

Mettre une attache qui permet de relier le pratiquant à sa planche (leash).

Porter un gilet de sauvetage ou une aide à la flottaison (obligatoire à plus de 300 mètres des berges).

Faire preuve de prudence face aux dangers de la déshydratation, de l’épuisement ou de l’hydrocution.

Le propriétaire de la planche doit obligatoirement noter son nom et son adresse sur le paddle. Inscrire son numéro de téléphone mobile est recommandé.

Dernières publications

Archives
Retour haut de page