Martigny : Campagne de prévention contre la traite des êtres humains pendant la « Foire du Valais » du 28 septembre au 7 octobre 2018.

Le Plan d’action national contre la traite des êtres humains 2017-2020 définit la stratégie suisse dans la lutte contre la traite des êtres humains. Ses actions reposent sur quatre piliers : prévention, poursuite pénale, protection des victimes et partenariat.

Alors que la Confédération est responsable de la législation sur la traite des êtres humains, la poursuite des auteurs et la protection des victimes relèvent principalement de la compétence des cantons. Des mécanismes de coopération au niveau cantonal, qui prennent la forme de tables rondes cantonales, existent actuellement dans 18 cantons.

Les tables rondes coordonnent notamment la collaboration entre les différents services lorsqu’une victime est identifiée.

Le bus d’information sur le thème de la traite des êtres humains était inauguré le 18 octobre 2017. Entre octobre 2017 et 2018, il parcourt toute la Suisse afin d’informer la population. Le bus invite la population à regarder derrière la façade. Dans le bus, les visiteurs peuvent s’attendre à recevoir des rapports, des photos, des chiffres et des explications détaillées qui les aideront à mieux comprendre le phénomène de la traite des êtres humains et les organisations à contacter en cas de suspicion afin d’identifier les victimes potentielles.

L’exposition dans les bus est donc divisée selon les blocs suivants : la définition et les informations générales sur la traite des êtres humains et les organisations qui peuvent aider en Suisse ; la traite des êtres humains à des fins d’exploitation sexuelle ; l’exploitation par le travail ; la traite des enfants ainsi qu’un questionnaire et des informations sur les partenaires du projet. Des membres et partenaires de la table ronde valaisanne, dont notamment les centres de consultations LAVI, et de la Police cantonale valaisanne, seront sur place pour informer les visiteurs.

Le design extérieur coloré avec ses verres roses représente les idées fausses, le plus souvent embellies, que les victimes de la traite des êtres humains ont avant leur arrivée dans le pays de transit ou de destination. Ils quittent leur patrie avec beaucoup d’espoir. Les victimes sont trompées et réalisent rapidement à quel point la réalité est amère. Leurs espoirs sont anéantis. La réalité est loin d’être un « monde rose ». Ils deviennent victimes d’exploitation et d’abus.

En même temps, le slogan « Ne vous laissez pas aveugler » s’applique également à la population suisse. La traite des êtres humains n’est pas un phénomène qui touche uniquement d’autres pays. En Suisse aussi, des personnes sont exploitées et victimes de la traite des êtres humains. Ne soyez pas aveuglé – regardez !

2018-09-24T11:27:09+00:0024 septembre 2018|Catégories : Communiqués pour les médias, Prévention criminalité|Mots-clés : |