Le Conseil d’Etat, dans sa séance du 18 septembre 2019, a nommé le Major Yves-Antoine Mayoraz à la fonction de Chef de la Gendarmerie. Agé de 49 ans, ce citoyen de La Souste, actuel no 2 de la Gendarmerie, rejoint ainsi l’Etat-Major de la Police cantonale.

Après son apprentissage, le Major Yves-Antoine Mayoraz a débuté son activité au sein de la Police cantonale en 1991. Il est au bénéfice d’une formation supérieure d’officier de police, ayant obtenu avec succès son Certificate of Advanced Studies pour la Conduite des Engagements de Police (CAS-CEP).

Le nouveau Chef de la Gendarmerie possède un parcours particulièrement complet au sein de cette unité dans laquelle il a cumulé les fonctions dirigeantes, en qualité de chef de groupe, de chef du bureau de conduite de l’arrondissement du Valais central, de chef de l’unité mobile puis, depuis 2016, de remplaçant du Chef de la Gendarmerie, le Lieutenant-colonel Carlo Kuonen, qui a fait valoir son droit à la retraite.

En plus de ces activités, le Major Yves-Antoine Mayoraz s’est spécialisé dans le maintien de l’ordre. Chef d’escadron et instructeur, il bénéficie d’une formation aboutie dans ce domaine d’activité devenu essentiel au sein d’un corps de police. Reconnu pour ces compétences dans cette spécialisation, il occupe actuellement la poste de remplaçant du Commandant du Groupement romand de maintien de l’ordre, regroupant 2’400 policiers issus des polices romandes et du Tessin.

Il rejoint l’Etat-Major de la Police cantonale avec le grade de Lieutenant-colonel. Son entrée en fonction est immédiate.