Sensibilisation aux dangers de la conduite sous l’influence de l’alcool, des stupéfiants, des médicaments ou de la fatigue

Le 23.11.2018, la Police cantonale tournait son clip de prévention lié aux incapacités à la conduite. En ces temps de fêtes, la police sensibilise à nouveau aux dangers de la conduite sous l’influence de l’alcool, des stupéfiants, des médicaments ou de la fatigue. Le clip est désormais visible ci-dessous.

A l’approche des fêtes de fin d’année, la Police cantonale valaisanne souhaite sensibiliser les conducteurs… Les sensibiliser quant à la conduite de véhicules sous l’influence de l’alcool et de produits stupéfiants, mais également sous l’influence de médicaments ou en étant fatigué.

Quelques chiffres valaisans :

Alcool :

En 2017, 26.9 % des accidents étaient dûs à l’alcool au volant (274 cas)

En 2017, plus de 1100 permis ont été retirés pour conduite en état d’ébriété

Stups :

En 2017, 0.7 % des accidents était dû à la conduite sous l’influence de stupéfiants (7 cas)

En 2017, 270 permis ont été saisis pour conduite sous l’influence de stupéfiants.

Médicaments :

En 2017, 0.3 % des accidents était dû à la conduite sous l’influence de médicaments (3 cas)

En 2017, 11 permis ont été saisis par la police pour conduite sous l’influence de médicaments.

Fatigue :

En 2017, 3.4 % des accidents étaient dûs à la fatigue au volant (35).

En 2017, c’est 64 permis de conduire qui ont été saisis pour cause de « fatigue au volant ».

La Police cantonale conseille :

  • Dans la mesure du possible, si vous devez prendre le volant par la suite, évitez de consommer de l’alcool et de prendre des médicaments.
  • Désignez un chauffeur en début de soirée.
  • Bien entendu, la consommation de drogues reste illégale !
  • Lisez la notice d’emballage de vos médicaments ou demandez des informations au médecin vous les ayant prescrits.
  • En cas de coup de fatigue, n’hésitez pas à faire une turbo sieste ! Une turbo sieste de 15 minutes permet déjà de vous ressourcer ! Ouvrez grand les fenêtres les augmentez le volume de la musique.
  • Si votre état physique ne vous permet pas de conduire :
  • Appelez quelqu’un pour vous prendre en charge et évitez de rentrer à pied, car le risque de chute peut être plus important et les nuits sont froides !!! Vous pouvez également faire appel à l’association NEZ ROUGE au 0800 802 208 ou utiliser l’application FIESTA DRIVE (active jusqu’au 31.12.2018)

Privilégiez les transports publics ou le taxi. Cela vous reviendra moins cher que les frais relatifs à une procédure de conduite sous l’influence de l’alcool, de produits stupéfiants, de médicaments, en étant fatigué ou pire… l’accident !

Clip de la Police cantonale avec la collaboration de l’Hôpital du Valais :

2018-12-21T09:56:43+00:0021 décembre 2018|Catégories : Communiqués pour les médias, Prévention routière|Mots-clés : |