Le 20 avril 2020, peu après 23h00, un automobiliste a été enregistré à une vitesse de 184 km/h alors qu’il circulait sur un tronçon de l’autoroute A9 limité à 100 km/h.

Un automobiliste qui circulait en ville de Sion au volant d’une voiture de tourisme n’a pas hésité à accélérer fortement pour tenter de se soustraire à un contrôle de police. Dans l’impossibilité de garantir la sécurité des autres usagers, la patrouille a renoncé à le suivre. Le dispositif mis en place a cependant permis d’interpeller le fuyard à Sierre, à la sortie est de l’autoroute A9.

Les investigations menées par la suite ont révélé que lors de son passage dans le tunnel de Sierre, le contrevenant, un Portugais de 32 ans domicilié dans le Valais central, a circulé à la vitesse nette de 184 km/h au lieu des 100 km/h prescrits. Il a été dénoncé au Ministère public ainsi qu’au Service de la circulation routière et de la navigation.

Un tel dépassement est constitutif du délit de chauffard. Outre une forte amende et un retrait de permis de conduire pour au moins deux ans, son auteur est passible d’une peine privative de liberté d’un an au minimum.

Monthey : 96 km/h au lieu de 50km/h

Le 10 mai 2020 à 22h45, un automobiliste serbe de 22 ans, domicilié dans le Bas-Valais, a été intercepté par la police municipale de Monthey après avoir été mesuré au radar laser à une vitesse de 96 km/h au lieu de 50 km/h, sur la rue Monthéolo. Son permis lui a été retiré sur-le-champ. Il fera l’objet d’une dénonciation auprès des instances compétentes.