Le samedi 18 avril 2020 peu après 22 heures, un automobiliste a été enregistré à une vitesse de 228 km/h sur un tronçon d’autoroute limité à 120 km/h. Malgré la priorisation de ses opérations de lutte contre la propagation du virus, la Police cantonale a rappelé à plusieurs reprises que les contrôles de vitesse sur le réseau routier valaisan et en particulier la lutte contre les chauffards se poursuivent de manière intense sur l’ensemble du territoire cantonal.

S’agissant d’un dépassement de vitesse particulièrement important, le chauffard, un Valaisan de 19 ans domicilié dans le Valais central, a été entendu en présence d’un avocat. En possession d’un permis probatoire, il circulait au volant d’un puissant SUV. Il avait récupéré son permis de conduire la veille du contrôle de vitesse après l’avoir déposé durant un mois suite à un accident.

Son permis de conduire lui a été saisi sur-le-champ. Il a été dénoncé au Service de la circulation routière et de la navigation ainsi qu’auprès du Ministère public.

Outre une forte amende et un retrait de permis de conduire pour au moins deux ans, ce chauffard s’expose à une peine privative de liberté d’un an au minimum.

La Police cantonale valaisanne rappelle que même en cette période de pandémie, elle entend assurer la meilleure sécurité routière possible sur tout le territoire cantonal. Les chauffards mettant gravement en danger la sécurité des autres usagers de la route doivent s’attendre à une répression ciblée à leur égard.