Le 1er février 2020 à 21h15, la Police cantonale a interpellé un chauffard qui roulait au volant de sa voiture de tourisme à une vitesse de 122 km/h sur un tronçon limité à 50 km/h.

Suite à cet excès de vitesse qui constitue un grave délit, l’automobiliste a été interpellé sur place puis auditionné en présence de la défense obligatoire comme ce doit l’être dans de tels cas.

Il s’agit d’un Français de 34 ans domicilié dans le Valais central. Son permis lui a bien évidemment été saisi sur-le-champ. Il sera dénoncé au Ministère public ainsi qu’au Service de la circulation et de la navigation.

Outre une forte amende et un retrait de permis de conduire pour au moins deux ans, ce chauffard s’expose à une peine privative de liberté d’un an au minimum.

La Police cantonale ne peut que rappeler sa manière de sécuriser le réseau routier valaisan : prévention certes mais répression ciblée également. Les contrôles de vitesse peuvent avoir lieu sur l’ensemble du territoire, à toute heure et n’importe quel jour.