A l’issue des événements survenus le 1er avril 2021 en ville de Sion et de l’intervention de la Police cantonale, 11 adolescents et jeunes adultes ont été interpellés et seront déférés à la Justice pour émeute, voire pour violence ou menace contre les autorités et les fonctionnaires ou pour empêchement d’accomplir un acte officiel, ainsi que pour violation de l’ordonnance COVID-19 situation particulière.

Lors des événements précités, plusieurs individus ont été arrêtés en flagrant délit notamment après avoir jeté des objets sur les forces de l’ordre et ne pas avoir obtempéré aux injonctions de la police. Plusieurs d’entre eux ont immédiatement été écroués. A ce stade des investigations, 11 personnes ont été identifiées et seront déférées au Ministère public ou au Tribunal des mineurs pour émeute, ainsi que, le cas échéant, pour violence ou menace contre les autorités et les fonctionnaires ou pour empêchement d’accomplir un acte officiel. Les intéressés sont domiciliés en Valais et sont âgés entre 15 et 24 ans.

Ils encourent pour ces infractions des peines privatives de liberté de 3 ans au plus ou des peines pécuniaires, voire des prestations personnelles ou des amendes pour les mineurs.

Par ailleurs, l’instigateur du rassemblement du 1er avril 2021 à la Planta a également été identifié. Celui-ci a reconnu avoir lancé un défi qui consistait à se faire tatouer les châteaux de la capitale sur une partie de son corps s’il parvenait à réunir plus de 600 personnes. Il a reconnu par son action avoir enfreint l’ordonnance COVID-19 situation particulière, motif pour lequel ce Valaisan de 18 ans domicilié dans le Valais central sera également dénoncé au Ministère public.