Le 23 novembre 2020 en fin de matinée, un avion qui devait atterrir à l’aéroport de Sion a connu une défaillance de son train d’atterrissage. Après avoir longuement tourné en rond dans le ciel valaisan, escorté par deux F/A-18, l’avion a finalement pu se poser sans qu’aucun blessé ne soit à déplorer. Un important dispositif de secours a été mis en place.

L’avion effectuait le vol Sion > La Môle / St-Tropez. Le pilote et son copilote étaient seuls à bord. Avant d’arriver à destination, le pilote a constaté un problème au niveau du train d’atterrissage de son appareil qui ne se déployait pas complètement. Il a dès lors fait demi-tour pour regagner le Valais.

Afin de tenter de résoudre l’avarie et de brûler un maximum de carburant pour diminuer son poids et réduire le risque d’incendie lors de son atterrissage, l’avion a volé dans le ciel valaisan durant près de quatre heures, escorté par deux F/A-18 de l’Armée suisse.

Au sol, pompiers, personnel sanitaire et policiers se sont déployés afin de réceptionner l’avion et son équipage dans les meilleures conditions sécuritaires possibles.

Vers 14h30, l’avion a atterri en douceur sur la piste de l’aéroport de Sion avant de basculer sur le nez, le train avant n’étant pas totalement sorti.

Immédiatement, les pompiers sont intervenus afin de répandre un tapis de mousse autour de l’avion. Les pilotes ont pu s’extraire seuls de l’appareil. Aucun blessé n’est à déplorer.

Cette intervention a nécessité l’engagement de la Police cantonale et de la Police régionale des villes du centre, de 15 pompiers de l’aéroport de Sion avec 5 véhicules d’intervention, de 2 ambulances et d’un véhicule du SMUR. Deux inspecteurs du SESE (Service suisse d’enquête de sécurité) se sont rendus sur place.