Lors d’un contrôle, la Police cantonale a intercepté un autocar français conduit par un chauffeur également français. Alors qu’il transportait 33 jeunes passagers de Veysonnaz en direction de Paris, ce chauffeur de 38 ans se trouvait en état d’ivresse non qualifiée tout en commettant plusieurs autres infractions.

Ce samedi 25 janvier 2020 à 11h15, la Police cantonale interceptait un autocar français à Sion. Les vérifications d’usage ont démontré que le chauffeur de cet autocar avait consommé de l’alcool. En outre, son permis de conduire était échu. Il ne possédait pas de licence de transport pour effectuer ce genre de courses et n’avait pas déclaré les kilomètres parcourus en Suisse.

Les agents de la Police cantonale ont vérifié les différents disques de tachygraphe du chauffeur. Alors que la durée maximale de conduite ininterrompue est de 4h30, le contrevenant avait dépassé cette durée à deux reprises : un jour, il a conduit durant 5h16 de manière continue puis un autre jour durant 7h50.

L’employeur a désigné un autre chauffeur qui a pu poursuivre la course en direction de Paris en toute légalité. La Police cantonale a encaissé une garantie d’amende et dénoncé le cas à l’Administration fédérale des Douanes (AFD) qui a perçu la taxe pour les kilomètres parcourus en Suisse.

Le chauffeur sera dénoncé au Ministère public, à l’Administration fédérale des Douanes ainsi qu’à l’Office fédéral des transports (OFT).