Téléphoner sans dispositif mains libres, rédiger des textos ou consulter son écran tout en roulant multiplient par cinq le risque d’accidents. La Police cantonale valaisanne lance sa campagne de prévention intitulée « Sur la route, soit tu conduis, soit tu conduis. Lâche ton écran et pas le volant ! »

La Police cantonale constate quotidiennement de nombreuses infractions liées à l’utilisation du téléphone mobile durant la conduite. Perdre le contact visuel crée un grave danger pour les usagers de la route et les piétons.

Téléphoner au volant change votre comportement sur la route :

Variation constante de la vitesse
Baisse de l’attention portée à la signalisation et aux autres usagers (par ex. : non-respect aux passages pour piétons)
Diminution des contrôles dans les rétroviseurs et les angles morts.
Tendance à zigzaguer et à mordre la ligne.
Augmentation du temps de réaction (de 30 à 70%).
Une seconde d’inattention peut avoir des conséquences particulièrement graves : à 50 km/h, on parcourt 14 mètres pendant ce laps de temps.

Conseils de la Police cantonale pour s’empêcher de téléphoner au volant :

DÉBRANCHEZ. La solution est radicale mais elle est efficace !
DÉLÉGUEZ. Si vous êtes accompagné(e), demandez à votre passager de prendre la communication !
ANTICIPEZ. Le coup de fil super urgent, c’est AVANT de prendre le volant !
FAITE UNE PAUSE. Arrêtez-vous dans un endroit approprié (parking, aire de repos, place de stationnement…)
DÉTENDEZ-VOUS. Vous avez manqué un appel ? Savourez ce moment de déconnexion…
MÉFIEZ-VOUS. Vouez toute votre attention à la route même avec un dispositif mains-libres. La distraction causée par la conversation peut être tout aussi dangereuse.
SAUVEZ VOS AMIS ! Lorsque vous appelez un proche, assurez-vous qu’il ne conduit pas.