A la mi-mars 2020, durant la période sensible du COVID-19, la Police cantonale valaisanne, sous la conduite du Ministère public, a mis fin à un important trafic de stupéfiants en procédant à l’arrestation de son auteur principal. Plus d’un demi kilo de cocaïne a été saisi.

Depuis plusieurs mois, la Police cantonale, sous la direction du Ministère public, a mené des investigations à l’encontre d’un important trafic de cocaïne qui avait cours dans le Valais central.

A la mi-mars 2020, quelques jours après la décision du semi-confinement, la Police cantonale a procédé à l’arrestation de l’auteur principal. Il s’agit d’un Suisse de 26 ans domicilié dans le Valais central.

Lors de son arrestation, plus de 500 grammes de cocaïne ont été découverts dans son véhicule. Des investigations menées, il ressort qu’entre le mois de septembre 2019 et le jour de son arrestation, ce trafiquant a écoulé plus d’un kilo de cette drogue à divers revendeurs. Le chiffre d’affaires de ce trafic se monte à quelque 90’000 francs suisses.

Au final, plus de vingt personnes ont été interrogées. Il a été établi que cinq d’entre elles ont fonctionné comme revendeurs dans le Valais central. Il a également été déterminé qu’avant de s’adonner à la vente de cocaïne, l’auteur principal était actif dans le trafic de marijuana dont il a admis avoir écoulé plus de 5 kilos.

L’instruction touche à sa fin et l’affaire sera prochainement renvoyée en jugement.

La lutte contre les stupéfiants est une des missions prioritaires de la Police cantonale valaisanne. L’élucidation de la présente affaire en est la démonstration.