Depuis décembre 2019, la Police cantonale a été amenée à enregistrer plusieurs dénonciations pénales en lien avec des escroqueries à l’investissement sur Internet. Les pertes financières sont importantes.

Pour tromper la vigilance des lésés, les auteurs ont mis en ligne des sites Internet virtuels dédiés aux investissements, lesquels devaient permettre des rendements annuels supérieurs à 20%. Pour participer aux investissements, les lésés devaient s’inscrire sur le site Internet de trading en fournissant différentes informations personnelles. Par la suite, les auteurs prenaient contact avec les lésés en requérant notamment l’installation sur leur ordinateur d’un programme informatique permettant une prise de contrôle à distance. L’auteur transmettait alors les coordonnées bancaires, souvent logées à l’étranger, sur lesquelles les lésés devaient virer leurs capitaux. Sitôt les capitaux virés, ceux-ci apparaissaient virtuellement sur la plateforme Internet du site de trading ce qui permettait de conforter les lésés dans la réalité de leurs investissements.

Actuellement, le dommage subi par les lésés domiciliés en Valais se situe à CHF 872’000.-. Notons que des ressortissants d’autres cantons suisses ont également été touchés à hauteur de CHF 748’000.-.

La police cantonale appelle à la plus grande prudence quant aux investissements de capitaux sur des sites Internet douteux, tout particulièrement lorsque des virements doivent avoir lieu à l’étranger et offriraient des rendements importants.

Pour tous renseignements, vous pouvez prendre contact avec la Section financière de la police cantonale au 027 326 56 56.

Davantage d’informations : https://finma.ch/fr/documentation/finma-videos/schutz-vor-anlagebetrug/