La Police cantonale valaisanne établit un constat : la plupart des accidents mortels impliquant des voitures ont connu l’issue tragique notamment en raison du non-port de la ceinture de sécurité. Sensibilisation !

La Police cantonale valaisanne analyse constamment les causes des accidents afin d’orienter ses actions sur le terrain ainsi que ses messages préventifs à destination des citoyennes et des citoyens.
Cette année, la plupart des accidents impliquant des voitures ont connu des issues mortelles notamment en raison du non-port de la ceinture de sécurité.

Lors d’un choc à 30 km/h, le poids du corps est multiplié par vingt. Un choc à 50 km/h équivaut quant à lui à une chute de 3 étages. L’évidence de s’attacher n’est plus à prouver mais bien à appliquer.

Tordre le cou à la rumeur

Il est faux de croire que le port de la ceinture de sécurité sur les routes forestières, de montagnes ou d’alpages est dangereux. Dans la plupart des embardées, techniquement et la police doit le constater de manière tristement concrète, l’occupant qui ne s’attache pas est éjecté puis écrasé par le véhicule, s’il ne va pas s’écraser lui-même contre des rochers ou un arbre.
Oui, la ceinture de sécurité ne sert à rien…si elle n’est pas utilisée !