Ces derniers jours, la Police cantonale valaisanne a constaté une recrudescence de tentatives d’extorsion par internet. Découvrez comment les reconnaître et les conseils pour s’en protéger.

Cela fait quelques années que le phénomène de “sextorsion” est apparu. Il s’agit d’une méthode de chantage exercée sur une personne à partir de photos ou de vidéos la montrant nue ou en train d’accomplir des actes sexuels (masturbation et/ou photos de nus). Le terme anglais sextorsion est une contraction des mots sex et extorsion (qui désigne le chantage).

Il existe plusieurs variantes de ce type d’escroquerie et depuis quelques jours, c’est la variante appelée spam ou fake sextorsion qui circule à nouveau.

Dans un courriel, des escrocs prétendent avoir pris le contrôle de l’ordinateur et de la webcam du destinataire et menacent de publier des images et des vidéos à caractère sexuel de celui-ci s’il ne verse pas une rançon. Dans ce type d’arnaque, un paiement en bitcoins (monnaie virtuelle) est généralement exigé.

Les criminels envoient ces e-mails en masse et espèrent que certains des destinataires vont prendre peur et accepter de payer, en particulier s’ils ont effectivement visité des sites pornographiques récemment. En réalité, les extorqueurs ne possèdent pas de matériel vidéos ou images compromettantes.

La Police cantonale conseille :

·         N’ouvrez pas ce type d’e-mail et supprimez-le immédiatement.  

·         Ne payer rien !

·         Modifier/changer sans délais vos mots de passe en les complexifiant

·         En cas de doute, faites vérifier votre ordinateur par un expert.

Vous trouverez des informations et de nombreux conseils sur le site de la Police cantonale www.policevalais.ch , auprès de la prévention suisse de la criminalité www.skppsc.ch  ou via le site https://www.stop-sextortion.ch/fr/