En raison de l’hiver tardif, de nombreux champs de neige sont encore présents en altitude et cela dès 2000 à 2200 mètres en fonction de l’orientation des secteurs. La Police cantonale valaisanne, l’Organisation Cantonale Valaisanne des Secours 144, l’Association Suisse des Guides de montagne ainsi que la Maison FXB du Sauvetage appellent à la prudence.

En raison du risque de glissade sur la neige encore bien présente en montagne ainsi que des chutes de pierre liées à la fonte, nous rappelons les principes basiques sécuritaires :

  • Il faut, lors de la planification des randonnées, tenir compte du degré de difficulté, de conditions encore hivernales dans certains endroits et de l’évolution de la météo.
  • Il faut préparer votre randonnée avec minutie, ne pas surestimer vos capacités et, en fonction de la course envisagée, vous assurer de maîtriser les techniques alpines de progression (corde, main-courante, ligne de vie, crampons, piolet…)
  • Il faut porter de bonnes chaussures, disposer de vêtements de rechange pour vous protéger du soleil et de la pluie ainsi que d’une pharmacie de porche et un moyen d’alarme.
  • Il faut, particulièrement si vous n’êtes pas accompagné, indiquer votre itinéraire à une personne de confiance.

Risque de glissade et de chute de pierres

Le risque de glissade est maîtrisable si l’on dispose d’une bonne technique et du matériel adaptés ; les chutes de pierres moins, si ce n’est en adaptant ses horaires de randonnées.

Pour rappel :

  • une telle glissade se transforme rapidement en une chute libre, qu’il est très difficile d’arrêter…
  • afin de limiter les risques de chute de pierres une importance particulière doit être portée aux horaires de randonnées : Partir tôt et rentrer tôt