La Police cantonale avait annoncé sa stratégie sécuritaire au profit de la rentrée scolaire. Après une phase préventive, elle actionnait sa phase répressive. Plusieurs infractions ont été enregistrées durant cette deuxième phase.

La Police cantonale ainsi que les Polices municipales ont sécurisé les abords des écoles lors de la phase préventive menée durant les deux premiers jours de la rentrée scolaire.

Comme annoncé, la phase répressive a été activée dès mercredi passé. Plusieurs infractions, notamment de vitesses, ont été enregistrées à travers le canton durant les heures où les écoliers étaient susceptibles de se trouver sur le chemin de l’école.

Les infractions suivantes ont été enregistrées :

Bas-Valais : 88 km/h sur un tronçon limité à 50 km/h. En outre, un jeune homme conduisait une voiture alors que son permis probatoire était échu à fin décembre 2018.

Valais Central : 88 km/h sur une route à 50 km/h. Par ailleurs, un homme a été interpellé au guidon de son motocycle léger alors qu’il se trouvait sous le coup du retrait du permis depuis 1996.

Haut-Valais : 86 km/h sur un tronçon limité à 50 km/h et 65 km/h sur une route limitée à 30 km/h. En outre, un élève-conducteur a été enregistré à 92 km/h sur une route à 50 km/h. Son permis de conduire lui a été saisi sur-le-champ.

La Police cantonale rappelle que la phase répressive liée à la sécurité des enfants sur le chemin de l’école va se poursuivre tout au long de l’année scolaire.

Les enfants sont imprévisibles, soyez donc particulièrement prudents à proximité des écoles et des arrêts de bus, réduisez votre vitesse et tenez-vous prêt à freiner.