Valais : vols à l’astuce et vendeurs ambulants

Avec le retour des beaux jours, les tentatives de vols sur le pas de porte se multiplient. Les auteurs de ce genre de méfaits agissent rarement seuls. Lorsqu’ils se présentent chez leur victime, souvent âgée, ils tentent de la convaincre de les laisser entrer dans le logement.

Pour parvenir à leur fin, ces individus abusent de la politesse et de la serviabilité de leur victime, en simulant un état de détresse tel que demander un verre d’eau en raison d’un problème de santé ou la nécessité d’un coup de fil urgent par exemple. Pendant que l’un détourne l’attention, l’autre en profite pour faire rapidement le tour des lieux et dérober de l’argent liquide, des bijoux ou tout autre objet de valeur qu’il aura découvert.

Dans d’autres cas, ce sont des vendeurs de tapis ou de vestes en cuir dont la qualité ne correspond souvent pas à la réalité, qui se présentent à la porte de leur client, des retraités pour la plupart, pour tenter de vendre ces objets à des prix exorbitants. Sous la pression, la victime cède et réalise un achat qui peut avoisiner plusieurs milliers de francs.

Il convient également de faire preuve d’une grande prudence avant de confier ses couteaux, scies et autres lames à des artisans ambulants. Ces personnes proposent un service d’affûtage dont le coût est largement disproportionné par rapport aux tarifs en usage. Il en résulte des désaccords qui dégénèrent systématiquement en conflit et nécessite l’intervention de la police.

La Police conseille :  

  • Ne laissez entrer aucun inconnu dans votre domicile.
  • En cas de visite d’un inconnu et avant de lui ouvrir complètement votre porte, demandez-lui la raison de sa présence et tentez de l’identifier.
  • Au moindre doute sur les intentions et l’identité de la personne, renoncez à la laisser entrer. Il vaut mieux risquer de passer pour méfiant ou impoli que de se faire dévaliser.
  • N’accepter aucune pression dès lors qu’il s’agit de réaliser un achat.
  • Concernant les entreprises et les commerces, sensibilisez votre personnel sur les individus aux sollicitations particulières.
  • En cas de soupçons ou si vous êtes témoin d’une situation particulière, contactez immédiatement la Police cantonale au 027 326 56 56 ou le poste de police le plus proche.
2017-06-26T15:05:45+00:00 19 juin 2017|Catégories : Communiqués pour les médias|Mots-clés : |