Depuis le 8 juillet 2019, le trafic sur le viaduc de Riddes est interdit à tous les véhicules dont le poids total est supérieur à 3,5 tonnes. Pour garantir le strict respect de cette prescription, la Police cantonale avait annoncé une intensification de ses contrôles. 48 contrevenants ont été dénoncés jusqu’à ce jour. L’action répressive se poursuit.

Le 9 août 2019, nous diffusions ce conseil aux usagers concernés : « Il y a lieu de respecter la signalisation routière et de se conformer aux itinéraires de déviations obligatoires installés à votre intention. » L’info diffusée ainsi que la claire signalisation en place n’ont manifestement pas été respectées. En effet, 48 contrevenants ont été interceptés puis dénoncés. Selon le tonnage, la garantie d’amende peut s’élever jusqu’à CHF 500.–.

Face à ces constatations, la Police cantonale met à nouveau en garde les chauffeurs des véhicules dont le poids total est supérieur à 3,5 tonnes : « La Police cantonale accentue sa présence dans le secteur du viaduc de Riddes ; l’action répressive se poursuit. »