VOLS ET DOMMAGES COMMIS SUR DES APPAREILS DE SURVEILLANCE DE LA FAUNE SAUVAGE – APPEL À TÉMOINS

Appel à témoins

A la suite d’une série de dommages et de vols d’appareils photographiques installés en Valais dans le cadre d’une étude liée à la faune sauvage, le ministère public lance un appel à témoins. Depuis la fin 2011, l’Université de Berne mène une étude visant à mieux connaître l’impact des grands prédateurs sur la faune sauvage. Afin d’obtenir les informations nécessaires, des collaborateurs de l’Université ont installé des appareils photographiques automatiques, principalement en forêt. Ces boîtiers, sont fixés à des arbres ou sur d’autres supports ; ils sont signalés aux randonneurs par des panneaux d’information. Plus d’une cinquantaine d’appareils ont été soit endommagés, soit dérobés, à compter de la fin 2011. Ces agissements ont été perpétrés sur l’ensemble du territoire cantonal. Le montant des dégâts et des vols s’élève à plus de 50’000 francs. Il est précisé que le vol de tels appareils ne permet pas aux auteurs de les utiliser, étant donné qu’ils sont protégés par un système de sécurité. Appel à témoins : Le ministère public prie toutes les personnes ayant été témoin de ces infractions ou pouvant fournir des renseignements, de contacter la police cantonale au numéro de téléphone 027 326 56 56.   Le procureur général Nicolas Dubuis

2016-11-21T16:15:34+00:00 25 février 2015|Catégories : Communiqués pour les médias|