Opération nationale de contrôles de police judiciaire et de circulation routière

Dans toutes les régions de Suisse, une opération nationale de contrôle de police judiciaire et de circulation routière a été coordonnée sur différents axes routiers et ferroviaires. Au total, 4’294 personnes et 2’471 véhicules ont été contrôlés en deux jours.

Une action de contrôle coordonnée a été menée au cours du week-end dernier (20-21 octobre 2018). Cette opération a été menées conjointement par 18 Corps de polices suisses dont la police cantonale valaisanne, en coopération avec le Corps des gardes-frontières, de la police des transports et de la police du Bade-Wurtemberg/D.

Au total, 4294 personnes et 2471 véhicules, dont plusieurs autobus, ont été contrôlés. L’accent a été mis sur la lutte contre la criminalité avec la recherche d’infractions pénales et l’interpellation d’éventuels auteurs de crimes ou délits mais également sur la sécurité routière.

Au bilan, trois personnes ont été interpellées, notamment parce que l’une d’elle était entrée illégalement en Suisse alors qu’une autre était recherchée pour cambriolages.

En ce qui concerne la circulation routière, 43 conducteurs ont été interpellés en raison de leur inaptitude à la conduite. Le permis de conduire a été retiré ou une interdiction de conduire sur le territoire suisse a été prononcé contre 21 d’entre eux. Certains usagers circulaient alors qu’ils n’étaient au bénéfice d’aucun permis de conduire ou avec des véhicules présentant des défauts techniques. Une conduite sans assurance RC a été relevée dans un cas. 137 amendes d’ordres ont été délivrée essentiellement en raison de l’absence de vignettes autoroutières ou du non-respect du port de la ceinture de sécurité.

De petites quantités de drogues et 9 armes ont également été saisies :  couteaux à papillons, pistolets soft air et battes de baseball. Les gardes-frontières ont relevé trois violations du règlement sur l’importation de marchandises. Dans un cas, il s’agissait de 9 kilos de viande importée illégalement.

Les activités de contrôles conjoints

Depuis 2012, la police cantonale tessinoise encourage des contrôles inter-cantonales annuels. Plusieurs Corps de police ont depuis lors coordonné de telles actions. Cette année, c’était au tour de la police cantonale zougoise qui, sur proposition du Tessin, a décidé d’étendre cette action au niveau national. En 2018, 7’379 personnes et 3’840 véhicules ont donc été contrôlés.

A l’avenir et en collaboration avec le Corps des gardes-frontières et la Police des transports, la Police cantonale procédera à d’autres contrôles communs de police judiciaire et de circulation routière.

 

2018-10-22T18:39:50+00:0022 octobre 2018|Catégories : Prévention criminalité|Mots-clés : |